CSPS
DIAG
Presentation
Récapitulatif
Demande de devis
SNEC

Le diagnostic Amiante

 

L’amiante est un matériau issu de roches naturelles utilisé depuis l’antiquité.

Ce matériau n’est pas sans risque pour la santé c’est pourquoi sont utilisation fût interdite petit à petit depuis la fin des années 70 jusqu’à son interdiction total d’utilisation dans les bâtiments au 1er juillet 1997.

Pour les particuliers un diagnostic avant la vente est obligatoire pour les propriétaire d’immeubles bâtis dont le permis de construire date d’avant le 1er juillet 1997 Article R1334-23 et 1334-24 du Code de la Santé Publique. Ce diagnostic a deux objectifs :

 D’une part l’information de l'acquéreur quant à la présence ou à l'absence de matériaux contenant de l'amiante dans le bien objet de la vente.

D’autre part l’exonération du vendeur de la garantie de vices cachés si la présence d’amiante se révélait

Pour les lieux de travail, les établissements recevant du public et les parties communes des lots de copropriétés la constitution d’un dossier technique amiante (DTA) obligatoire : Article R1334-25 à R1334-28 du Code de la Santé Publique, ce dossier doit être fourni à tous locataires des lieux ou entreprises devant effectuer des travaux ou des opérations de maintenance dans les immeubles concernés.

Le diagnostic  amiante avant travaux doit être réalisé dans les immeubles bâtis dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 et fournis aux entreprises réalisant les travaux par le propriétaire de l’immeuble.

Le diagnostic amiante avant démolition (Article R1334-27 du Code de la Santé Publique) a pour but de repérer tous les produits et matériaux contenant de l’amiante dans les bâtiments concernés, le rapport de la mission devra être fourni par le propriétaire aux entreprises devant réaliser les travaux de démolition dans le but de mettre en place un plan de retrait de l’amiante.

Validité du constat :

Le constat a une durée illimitée dans le cas où la présence d’amiante est négative.

Il faut savoir que des travaux peuvent modifier un constat amiante en rendant accessible de l’amiante qui ne l’était pas avant.

Les calorifugeages constitués de fibres d’amiante sous forme de tresses enroulées assurant essentiellement une fonction d’isolation thermique des équipements de chauffage. Ces derniers peuvent être recouverts d’un matériau protecteur.

Le flocage est un mélange de divers liants et de fibres d’amiantes assurant des fonctions de protection incendie, isolation thermique et acoustique, anti-condensation.

                     L’amiante ciment est un mélange de ciment et de fibres d’amiante assurant de bonnes propriétés mécaniques et utilisé principalement en couverture et bardage, en canalisation, gaines de ventilation, panneaux de cloisons…

 

Ardoise amiante-ciment.

 

Dalles de sol en vynile-amiante.

Exemple de faux plafond contenant de l’amiante.

 

 

 

Canalisation amiante ciment.

Les dangers de l’amiante :

L’inhalation de fibres d’amiante peut provoquer des maladies dont certains cancers. Ce qui rend l’amiante dangereuse est sa nature fibreuse très fine, qui permet aux fibres de s’accumuler dans les tissus du corps humains, principalement les poumons. Ces fibres peuvent déclencher alors diverses pathologies tel le mésothéliome, (cancer du poumon typique de l’amiante). Les premières maladies professionnelles des travailleurs de l’amiante (« l’asbestose ») ont été décelées au début du siècle. Fibre d’amiante.